Séparer le bon grain de l’ivraie

Qui choisir ?

Qui choisir ?

Le SEO est un domaine bien complexe, un ensemble de recettes, de techniques, pour mieux apparaître sur un outil dont personne ne connait réellement le fonctionnement. Faire du SEO requiert une bonne dose de connaissances dans des secteurs aussi variés que le marketing et la communication, l’ergonomie Web, les langages de programmation, la rédaction et la gestion de projet.

Ce n’est donc pas donné à tout le monde que de pouvoir se faire une idée sur les qualités requises pour réaliser une bonne prestation SEO; c’est comme si, moi qui ne suis pas mécano pour deux sous, je devais faire le tour des garagistes pour choisir celui qui réparerait le mieux ma voiture. Je n’y connais rien en moteurs, le principe ne m’intéresse pas, tout ce que je veux c’est rouler avec. Je serais bien incapable de distinguer celui qui me racontera n’importe quoi pour faire gonfler la note de celui qui fait bien et consciencieusement son boulot.

Dans le SEO, c’est pareil, on trouve de tout;

  • des référenceurs qui vous garantissent des résultats,
  • des services qui vous proposent du « référencement gratuit » ou « pas cher, 2€ les 15.000 liens »
  • des agences qui vendent du SEO mais dont on trouve les chefs de projet à poser des questions de débutants sur les forums spécialisés
  • d’autres qui utilisent des services Web aussi automatiques qu’inadaptés pour réaliser leurs audits
  • d’autres encore qui feront même du chantage au maintien des positionnements
  • d’autres qui prennent les clés de votre site et qui ne vous expliquent pas ce qu’ils y font
  • et que dire de ceux qui vendent leurs fameux E-books « J’ai percé les secrets de Google« 

Heureusement, il n’y a pas que des requins

Et à côté de cela, un grand nombre de bons professionnels, qui font bien leur métier, qui connaissent leurs classiques et suivent une certaine éthique gagnant-gagnant. Ce ne sont pas forcément les plus visibles ou les plus audibles, malheureusement. Ni les plus convaincants de prime abord car parler vrai lorsqu’on vend ou qu’on réalise du SEO c’est en effet tout sauf sexy :

  • On ne peut garantir aucun positionnement; au mieux peut-on estimer une fourchette d’évolution du visitorat, tellement vague qu’elle en sera souvent inutile
  • On doit indiquer à son client que les efforts financiers qu’il consent ne pourront porter leurs fruits que sur le moyen ou long terme
  • On doit indiquer au client que lui aussi  aura du boulot à faire de son côté
  • On doit pouvoir dire à son client qu’investir de l’argent dans son SEO sera peine perdue tant son site est moche et mal foutu, et qu’il devrait déjà commencer par le refaire proprement
  • On peut être amené à dire « Je ne sais pas« .

Si votre interlocuteur estampillé Référenceur tient ce genre de discours, c’est déjà un bon point. Mais cela ne veut pas forcément dire qu’il est compétent pour autant.

Pour avoir une idée de ses compétences, le mieux est de lui demander des résultats qu’il a obtenus sur le long terme pour d’autres clients, qu’il vous montre les sites en question et qu’il vous explique rapidement comment il a obtenu ces résultats et ce que ça a apporté au final. Ce qui sera pour vous beaucoup plus parlant.

 

dans 3_ Les pièges à éviter
Un commentaire pour “Séparer le bon grain de l’ivraie
  1. yannick from communication le havre dit :

    L’honnêteté est primordial dans ce type de service. Mettre des objectifs clairs en place et faire de la pédagogie envers le client est primordial. Une très bonne vision du métier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
Obtenez une ancre comme il faut pour votre backlink, en renseignant "votre nom@votre mot clé"dans le champ ci-dessus.Exemple : jean claude@agent commercial


+ 3 = douze

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>